Votre père vous hai et vous considère comme un avorton, comme un raté, parce que vous êtes incapable de survivre par vous même, parce que malgré votre déficience hormonale, vous vivez alors que son fils préféré est mort, lui !

Vénus, de Ben Bova, tourne autour de Martin Humphries, industriel milliardaire vicieux, débauché et malhonnête comme il se doit ; de son fils Van, affecté d'un handicap : il ne peut vivre sans recevoir périodiquement une injection d'insuline spéciale ; et de son autre fils, Alex, mort sur Vénus. Il veut savoir ce qui a tué ce fils et propose donc une prime de 10 milliards de dollars à qui ramènera le corps de son fils de Vénus. Van se déclare candidat, pour venger son frère, la seule personne qui l'aimait un tant soit peu. Une autre personne se lance aussi dans l'aventure : Fuchs, ennemi juré de son père. Cet homme, sévère et amer, a été brisé par Martin Humphries, qui lui a volé ses entreprises et sa femme. Ainsi s'installe le quatrième homme de l'histoire.

Martin Humphries ne va pas hésiter à s'immiscer dans les projets de son fils. Il va lui imposer son capitaine d'équipage, ravallant l'astronaute engagé par Van au rang de second sans même se préoccuper de son avis. Tout pour faire échouer Fuchs... Mais aussi expédier le dit capitaine, qui s'avère être une de ses maîtresses, loin de la Terre... Pour récuperer la fille de celle-ci ? Marguerite ?

Fuchs sait beaucoup mieux que Van comment diriger une expédition interplanétaire : le vide et les milieux hostiles sont ses environnements de travail. Van, sur les conseils de l'astronaute et des ingénieurs, a utilisé un vaisseau ultra-léger et hyper-efficient. Fuchs, lui, ne fait confiance qu'a la redondance multiple, la coque épaisse, le surdimensionnement. Et une fois dans l'atmosphère de Vénus, le vaisseau de Van va s'écraser, tandis que Fuchs va survivre et sauver Van et Marguerite.

Un très bon bouquin à lire. J'ai adoré...