Dans l'article précédent, j'ai parlé d'Illium. Ici, je vais parler de la suite, Olympos.

Ici, de nombreuses énigmes sont résolues. Le voile se lève sur certaines choses, mais le fond du problème reste obscur !

Qui ou quoi est ce Quiet, ce dieu unique que l'on distingue derrière Setebos, Prospéro et les post-humains dieux grecs ? Quel est son objectif ? Pourquoi cette fantastique débauche d'énergie ? Les moravecs disent que la fourniture d'énergie quantique aux dieux pour l'utilisation qu'ils en font, c'est comme d'utiliser une bonne atomique pour fournir de l'électricité…

Les dieux martiens viennent de la Terre. Quelqu'un sur cette planète leur fournie énergie et technologie quantique, tout cela pour qu'ils se tiennent tranquilles (enfin, façon de parler…).
C'est cette entité que les moravecs doivent arrêter pour sauvegarder le système solaire. Comment ? Qu'est-ce que toutes ces entités ? Que font-elles ?
Les moravecs rejoignent la Terre pour arrêter cette folie… Et ils y vont dans une réplique du Titanic reconvertie en vaisseau spatial propulsé par des canettes de Coca atomiques…

On découvre aussi le secret de l'invulnérabilité d'Achille : la probabilité du jour, de l'heure, de la minute et de la cause de sa mort est égale à l'unité, ce qui signifie que rien d'autre ne peut le tuer.

Achille qui s'est fait piéger par Penthésilée, reine des Amazones, avec l'aide d'Aphrodite, Déesse de l'amour (et du sexe au sens large…).
Aphrodite a fourni à l'Amazone un parfum à base de phéromones et de nanocytes pour lui permettre de subjuguer Achille et ainsi lui donner une ouverture au cours du combat et le tuer.
Achille va néanmoins la tuer, mais tomber amoureux d'elle juste après. Et il va alors tout mettre en oeuvre pour que les dieux ressuscitent celle qu'il a tué. Et chacun de ces dieux va se moquer de lui :

Toi, Achille, amoureux ? Toi qui tue, viole, pille ? Toi qui saute les filles quand l'envie t'en prends ?
- Oui. Le parfum d'Aphrodite.
- Le numero neuf ? Te voila bien baisé !

Et après avoir trouvé Zeus et l'avoir délivré du sommeil d'Héré, il va requérir son assistance, se faire à nouveau balader :

NUL MEMBRE DU PANTHÉON DES IMMORTELS N'A LE DROIT DE DIRE À ZEUS CE QU'IL DOIT FAIRE OU NE PAS FAIRE, ENCORE MOINS UN VULGAIRE MORTEL FÉRU DE CULTURISME.

Zeus va le plonger dans le Tartare pour son insolence. Mais même ici, le demi-dieu reste protégé par son improbabilité quantique.

Dans ce deuxième tome, on découvre aussi ce que sont les Voinyx, ces robots semi organiques serviles qui ont servi les humains sur Terre durant des siècles.
On voit l'Humanité s'éveiller, à nouveau inventer, reparcourir toute l'aventure technologique humaine, mais aussi survivre, se battre pour se protéger des voinyx. On la voit redécouvrir la littérature, le théatre l'art…

Sommes-nous incapables de faire preuve de créativité, d'esprit artistique si notre vie est protégée, comme le prétend ce livre ? Ou, au contraire, comme le pense Iain M Banks, dans ses livres de la Culture, cherchons-nous toujours à donner un sens à notre vie, à oeuvrer pour le bien commun, ce même si nous sommes en sécurité ?

Tout dans ce livre respire l'absurde et la démesure. C'est hilarant. C'est vivant. C'est beau. J'ai adoré…