Magali, celle qui partageait mes nuits, mes joies, mes peines. Elle est partie. C'est un choc pour certaines personnes de ma famille. Mais la vie continue.

Ce n'est pas la seule rupture qui me soit tombé dessus dernièrement. Dans le même temps, ou presque, j'ai quitté mon travail au CEA. C'était intéressant, mais là aussi, il faut tourner la page.

Pourquoi ne pas boucler la boucle ? Plus rien ne me retiens ici, je rêvais de partir, quitter la France, de retourner au Danemark ! Il n'y a pas de meilleur moment. Il faut avoir le courage de vivre ses rêves. Il faut tenter l'expérience ! On ne vit qu'une fois !

C'est pour cette raison que j'ai décider de tenter l'aventure de l'expatriation. Quand je suis allé au Danemark pour mon séjour Erasmus, j'ai senti là-bas un grand apaisement. La culture d'entreprise danoise me semble aussi beaucoup plus conforme à ma façon de travailler et de vivre.

Puisque je suis maintenant libre d'y aller. Pourquoi ne pas le faire ? Peut-être que je me trompe, mais peut-être pas. Et Il n' y a qu'un seul moyen de le savoir.

C'est pourquoi j'ai commencé depuis quelques jours à regarder les offres d'emplois que je pourrais trouver à Aarhus. Peut-être que je peux tenter Copenhague aussi.

Je ne suis pas encore sûr de réussir mon projet. Mais j'y suis bien dedans ! Si je pars, ce n'est pas triste, mais plein d'espoir.

À tous ceux qui lisent ceci, qu'ils soient amis, de la famille, ou simples connaissances : merci.