Écrire son CV dans une langue étrangère, ce n'est certainement pas la chose la plus simple au monde !

Le mien a nécessité globalement huit heures de travail étalés sur deux semaines, dont la plus grosse partie avec une instance firefox d'une dizaine d'onglets (plus bien sûr mes cours et dictionnaires ouverts sur la table) :

  • un pad où j'ai copié mon CV anglais
  • google translate
  • deux dictionnaires anglais danois
  • un dictionnaire danois pur (pour les conjugaisons, la connaissance des genres des noms…)
  • wikipedia permettant la traduction des notions (parce que système d'exploitation ne sera pas traduit correctement par google translate).

C'était le minimum, mais il y en avait d'autres et vous imaginez la charge système. Firefox n'arrêtait pas de planter, parce qu'au bout de quatre heure de boulot à ouvrir plein d'onglets, la mémoire devait sûrement être pleine ras la gueule.

Après quoi, il a fallu qu'un de mes amis le corrige. En fait il y a eu au total 4 relectures : deux par des amis danois, deux par des amis danois qui font partie de Stjerne Dansk.

Enfin, j'ai pû finalement recopier le tout correctement sur Linkedin et sur d'autres sites de recherche d'emploi. Vous pouvez le lire sur sa page ou trouver un exemplaire pdf ici.