Pour ceux qui savent, j'avais un chat. Un très beau Chat sacré de Birmanie, adorable et très câlin. Hugo s'est hélas enfui, perdu (de l'autre côté du terrain vague à l’arrière de chez moi, c'est dire s'il était proche) le jour de mon premier examen de danois, et a eu un accident. Pas besoin d'en dire plus, c'est déjà assez douloureux.

Autant dire que j'aurais préférer rater cet examen ! Évidement, je ne me serais pas rendu compte de ma chance et ma vie serait peut-être un tout petit peu différente aujourd'hui.

Quand j'y repense, je suis encore triste et en colère. Et je pense que j'aurais à nouveau un Sacré de Birmanie un jour.

Mais un ami m'a amené un autre chaton pour me remonter le moral. Je commençais justement à me dire que j'allais aller chercher un petit chat dans un foyer aux alentours.

Je l'ai appelé Snow, parce qu'il est tout blanc de neige, sauf une petite tache sur le sommet de la tête. Valérie m'a également fait remarquer que ça marchait bien avec Jon Snow, personnage du Trône de Fer qui est un bâtard, comme mon nouveau chaton.

Snow

Snow a en effet été abandonné par sa mère (ou autre chose, on ne sait pas…) et ce n'est visiblement pas un chat de race, d'où le qualificatif de bâtard.

Ce petit idiot passe son temps à chasser les papillons de nuit et les crapauds qui constituent la faune autour de mon appartement.

Il n'en est pas moins aimant. Il aime se pelotonner contre moi et il est sur mes genoux pendant que j'écris cet article.