On va aborder le côté logique maintenant.
Mais vous pouvez toujours lire les articles précédents :

OpenPGP, comment ça marche ?

OpenPGP repose sur le principe de la cryptographie - ou chiffrement en français - asymétrique.

Quand on parle de clés GPG, on parle en fait de couples de clés : une clé publique et une clé privée.

Pourquoi se compliquer la vie avec ça ?

Lorsque vous signez un message, vous voulez garantir que celui-ci vient bien de vous et qu'il n'a pas été altéré.
C'est le même principe que les sceaux au Moyen-Âge : le cachet de cire intact garantissait l'authenticité et l'inviolabilité du message.

Vous devez donc signer votre message avec quelque chose que vous seul avez en votre possession : votre clé privée !

Et comment vos interlocuteurs vérifient-ils que ce message est authentique ?
Avec un élément qui est connu de tous, qui est public : la vérification des signatures se fait avec votre clé publique !

Inversement, quand on chiffre un message à votre attention, on le rend illisible pour toute personne n'en ayant pas la clé. Vous seul devez pouvoir le lire avec quelque chose que vous seul avez en votre possession : votre clé privée !

Mais comme n'importe qui doit pouvoir vous envoyer des messages chiffrés, l'opération de chiffrement doit se faire avec une information connue de tous : votre clé publique !

Attention !

Faîtes attention ! Un message signé peut être lu par n'importe qui sur le net.

La signature garantit que vous êtes bien l'émetteur du message, et que celui-ci n'a pas été altéré. Un message signé a donc plus de valeur juridique qu'un message non signé.

Récapitulatif

On signe ses messages avec sa clé privée. On vérifie l'authenticité des messages d'autres personnes avec leur clé publique.

On chiffre les messages à destination d'autres personnes avec leur clé publique, qu'ils déchiffreront avec leur clé privée.

Observez que c'est presque toujours le même côté de la liaison qui utilise le même coté de la clé: vous utilisez presque toujours votre clé privée, et vos correspondants n'utilisent que votre clé publique.

Votre clé privée doit donc être jalousement gardée et protégée !

C'est elle qui vous permet de contrôler votre coté de la liaison, de prouver votre identité et de lire votre courrier !

VIendez lire l'article suivant où vous allez enfin créer votre clé GPG !