Lorsque j'écris un texte en danois, il est fréquent que je doive d'abord écrire en français, ou en anglais, le fond de ma pensée. Ça m'aide beaucoup. Ainsi, j'écris d'abord ce que j'ai envie d'exprimer, dans une langue où je suis à l'aise et où la réflexion se fait naturellement. Ensuite de quoi je m'appuie dessus pour écrire mon texte danois.

Normalement je devrais penser directement le texte en danois. Mais pour des sujets complexes ou précis, c'est encore souvent trop lourd. D'où ce passage par une étape intermédiaire, qui est d'ailleurs souvent très courte.

Hier, lors de la rédaction d'une lettre de motivation, je me suis retrouvé à écrire vraiment ce que j'avais envie de dire, profondément. Presqu'en mode écriture automatique. Le genre de choses qu'on ne dit pas à un recruteur.

Voici donc la lettre en question.


Bonjour

La lecture de votre site web m'a beaucoup inspiré, en particulier la page relative à l’hôpital géant que vous construisez avec une débauche de moyens techniques digne des pharaons de l'Ancienne Égypte. C'est pour cette raison que je souhaites postuler à un emploi au sein de votre entreprise.

J'ai déjà de nombreuses expériences et compétences qui pourraient constituer un plus pour votre équipe.

Ainsi j'ai, en à peine deux ans, appris une langue qui est loin d'être la plus facile du monde (la votre !), trouvé un travail, certes peu payé, mais qui me permette de continuer à vivre ici, tout en poursuivant la recherche d'un travail réellement valorisant, et en me déplaçant constamment en vélo, soit environ 150 km par semaine.

Malgré les difficultés, je n'ai pas craqué. Je pense donc être une personne capable de beaucoup d'énergie et de détermination, et donc un atout réel pour votre entreprise. À défaut, il vaut mieux que je sois dans votre équipe, quitte à se que je me tourne les pouces, plutôt que je cartonne dans l'équipe de votre concurrent !

Sur un plan plus professionnel, j'ai travaillé au sein d'un des organismes de recherche nucléaire les plus réputés au monde, dans le cadre de ses opérations de démantèlement de ses installations nucléaires, en particulier sur le bâtiment ayant abrité les travaux de recherche les plus tordus qui soient, et donc aussi certainement le plus compliqué à assainir.
J'ai pu néanmoins apporter de nombreuses idées et ait aidé à la définition d'une méthodologie de projet pertinente.
Ceci m'a également beaucoup appris sur le travail en commun ainsi qu'avec des personnes aux compétences très variées, mais aussi sur les projets de grande ampleur, aussi bien en terme de surface, d'implications financières, ou de temps.

Cet organisme est également très connu pour son organisation hiérarchique labyrinthique et ses travaux procéduriers. Ainsi, travailler sur des projets variés et complexes malgré les réunions, les chefs de services et la bureaucratie d'entreprise n'est aucunement une gène pour moi.

Pour vous permettre d'avoir une vision plus complète de mes expériences et compétences, je joins à cette lettre mon CV.

J'espère vivement pouvoir vous montrer ma motivation prochainement au cours d'un entretien.

Cordialement, Stéphane Guedon