J’écris cet article sur mon portable Thinkpad installé avec OpenBSD. J’ai utilisé MintBSD pour l’installation complète, mais j’aurais souhaité que ce soit un peu plus peaufiné avec les ajouts ci-dessous. Bien sûr, il n’est pas question de faire la critique brute et épaisse des devellopeurs. La critique est facile, l’art est difficile.

Je suis aussi ouvert à commentaires ou correction si je me suis trompé.

Cet article sera mis à jour suivant les évolutions futures et me servira de base pour réimporter mes customisations.

Non inclus

Aujourd’hui (30 decembre 2020), je n’ai pas de système de fichiers volatile (tmpfs ou assimilé) sur /tmp, c’est néanmoins un truc que je fais régulièrement.

Doas et Make

Cela aurait été positif qu’un fichier doas.conf soit créé à partir des infos fournies au cours de l’installation. J’ai inclus ici la possibilité de compiler des ports avec des utilisateurs système dédiés tel que décrit chez Solène.

/etc/doas.conf

permit persist setenv {ENV PS1=$DOAS_PS1 SSH_AUTH_SOCK EDITOR} :wheel
permit          setenv { PS1=$DOAS_PS1 } :wheel cmd reboot

permit keepenv nopass stephane as _pbuild
permit keepenv nopass stephane as _pfetch
permit keepenv nopass stephane as root

permit nopass                                   stephane cmd /usr/bin/touch
permit nopass setenv { TRUSTED_PKG_PATH TERM }  stephane cmd /usr/sbin/pkg_add
permit nopass setenv { TERM }                   stephane cmd /usr/sbin/pkg_delete

/etc/mk.conf

PORTS_PRIVSEP=yes
SUDO=doas

mise en sommeil

D’après le blog de Vigdis

/etc/apm/suspend

#!/bin/sh
doas -u stephane env DISPLAY=:0 XAUTHORITY=/home/stephane/.Xauthority xlock &

trunk

Un trunk, sur OpenBSD, c’est une interface réseau virtuelle qui bascule d’une connection ethernet (cablée) à une connection wifi ou inversement. Donc si vous avez un laptop c’est utile si vous débranchez les cables souvent. J’en parle vaguement ici puisque j’ai mis en place mon bridge pour pouvoir faire ca.

Encore une fois, c’est un truc qu’on devrait pouvoir faire automatiquement à l’install', je pense.

/etc/hostname.em0

up

/etc/hostname.urtwn0

join "Tara Tata"       wpakey "UneTresLonguePhraseEnFrancais"
join "roaming phone"   wpakey "something"
join "Public Wifi"
up

/etc/hostname.trunk0

trunkproto failover trunkport em0 trunkport urtwn0
dhcp
inet6 autoconf

Un truc qui manque vraiment par contre, c’est la possibilité d’ajouter des reseaux wifi via un script ad-hoc et qu’on pourrait lancer avec une icone depuis XFCE.

Hotplugd

Pour pouvoir brancher les clés usb à la volée, il faut activer hotplugd et fournir le script qui va bien :

doas rcctl enable hotplugd

Pour le coup, c’est quand même con que le script ne soit pas inclus d’office, parce que j’ai juste copié-collé depuis la doc.

/etc/hotplug/attach

#!/bin/sh

DEVCLASS=$1
DEVNAME=$2

case $DEVCLASS in
2)
	# disk devices
	disklabel=`/sbin/disklabel $DEVNAME 2>&1 | \
        sed -n '/^label: /s/^label: //p'`
	case $disklabel in
	Sony*DSC*)
        # Sony DSC camera
        mount -o nodev,nosuid /dev/"$DEVNAME"i /mnt/camera
        ;;
	esac
	;;
3)
	# network devices; requires hostname.$DEVNAME
	sh /etc/netstart $DEVNAME
	;;
esac